Press Release23 Sep 2022


World Athletics publishes Competition Manipulation Watch List

FacebookTwitterEmail

World Athletics logo

français

Seven Member Federations have been placed on the new Competition Manipulation Watch List following an investigation of suspicious competition results conducted by the Athletics Integrity Unit (AIU).

The World Athletics Council approved the introduction of a Competition Manipulation Watch List at its meeting in Oregon in July, in response to an AIU investigation prompted by 17 reports of suspicious competition results during the qualification period for the 2021 Olympic Games.

The World Athletics Competition Department will work with Member Federations who are placed on the Watch List to improve and reform their competition procedures.

Their position on the Watch List will be kept under review by the Council with the aim of those Member Federations being able to demonstrate that they should no longer remain on the Watch List. All seven federations have already engaged positively with World Athletics in that regard.

The following Member Federations have been placed on the Competition Manipulation Watch List:

Albania
Armenia
Georgia
Kyrgyzstan
Moldova
Turkey
Uzbekistan

Please note that this decision reflects the high degree of risk of results manipulation within the Member Federation’s territory and not the conduct of individual officials or specific cases. Any conduct-related matters will be referred to the AIU for investigation. 

World Athletics will not recognise results achieved at competitions hosted by these Federations, except for the following:

  • Official international or area championships
  • Competitions which form part of the following international competition structures:
    Diamond League
    Continental Tour
    World Indoor Tour
    World Race Walking Tour
    World Combined Events Tour
    World Cross Country Tour
    World Athletics Label Road Races
  • National championships, provided certain conditions are fulfilled and subject to World Athletics approval.


World Athletics reserves the right to appoint up to three International Technical Officials to ensure these competitions are conducted appropriately, at the expense  of the Member Federation.

These conditions apply to the above Member Federations from today (23).

World Athletics President Sebastian Coe said: “The integrity of our sport is our highest priority at World Athletics. Without it, we don’t have a sport. That is why we established the independent AIU, to identify and address all threats to integrity. I would like to thank the AIU for their continued hard work to protect our sport. Maintaining integrity requires eternal vigilance and this is a timely reminder that all our Member Federations must be equally committed to upholding the principles of fair competition.”

Four medals reallocated from historic age manipulation cases

World Athletics has also taken action to annul the results of 11 athletes from World Athletics Series events between 2001 and 2013 due to age manipulation.

These historic cases were referred to World Athletics by the Athletics Integrity Unit – the independent integrity body for the sport – following its investigations into the birthdates of these competitors. This has resulted in the concerned athletes being stripped of results, and in some cases, medals being reallocated.

Nine of the athletes have been identified as overage at the time of the championships in which they competed, and two athletes have been identified as underage.

These investigations have led to the reallocation of medals in the following events: the men’s 110m hurdles at the 2002 World Junior Championships (Shi Dongpeng of China disqualified, Shamar Sands of The Bahamas awarded the silver medal and Richard Phillips of Jamaica awarded the bronze medal); the men’s long jump at the 2003 World Youth Championships (Saudi Arabia’s Ahmed Nezar H. Al-Sharfa disqualified and Andrejs Maskancevs of Latvia awarded the bronze medal); and the men’s medley relay at the 2005 World Youth Championships (Saudi Arabia disqualified and South Africa awarded the bronze medal).

This is the full list of results which have been annulled:

  • Shi Dongpeng, CHN (overage): 2002 World Junior Championships 110m hurdles (silver).
  • Awet Nftalem Kibrab, ERI (overage): 2013 World Youth Championships 3000m (5th). 
  • Aberu Kebede, ETH (overage): 2007 World Cross Country Championships 6km (16th).
  • Mulu Seboka, ETH (underage): 2005 World Championships marathon (48th).
  • Lhoussaine Dhame, MAR (overage): 2002 World Junior Cross Country Championships (29th), 2003 World Junior Cross Country Championships (18th).
  • Ali Ahmad S. Al-Amri, KSA (overage): 2006 World Junior Championships 3000m (10th).
  • Sultan Mubarak Al-Dawoodi, KSA (overage): 2001 World Youth Championships discus (5th), 2002 World Junior Championships discus (15qb), 2004 World Junior Championships discus (9th).
  • Sultan Abdulmajeed Al-Hebshi, KSA (overage): 2001 World Youth Championships shot put (12th). 
  • Ismail Al-Sabani, KSA (overage): 2005 World Youth Championships 800m (7th h6) and medley relay (bronze), 2008 World Junior Championships 400m (8th s2) and 4x400m (6th h2).
  • Ahmed Nezar H. Al-Sharfa, KSA (overage): 2003 World Youth Championships long jump (bronze), 2006 World Junior Championships long jump (18th q). 
  • Taher Belkorchi, MAR (underage): 2007 World Youth Championships 1500m (6th), 2008 World Junior Championships 1500m (6th).


World Athletics thanks those Member Federations involved for their co-operation with the AIU’s investigations and is not proposing to take any further action.

Commenting on these issues, the Chairman of the AIU David Howman said: "Today's announcements demonstrate that World Athletics and the Athletics Integrity Unit are committed to protecting the sport from all kinds of integrity threats. The Competition Manipulation Watch List is an important protective measure to support honest and hardworking athletes who may otherwise be robbed of their rightful place in major events. The AIU is currently investigating several specific allegations of competition manipulation relating to qualification for the Olympic Games Tokyo 2020. I thank World Athletics for taking action on historical age manipulation cases, based on evidence provided by the AIU. The rightful medallists have finally been acknowledged, and I’m sure this is very meaningful to them. While this step has corrected some historic wrongs, age manipulation continues to be a concern in athletics, and the AIU is actively investigating more recent allegations of this nature.”

World Athletics

 


 

World Athletics publie la Liste de surveillance relative à la manipulation des compétitions

Au terme d’une enquête menée par l’Unité d’intégrité de l’athlétisme sur des résultats de compétition suspects, sept Fédérations membres ont été placées sur la nouvelle liste de surveillance relative à la manipulation des compétitions. 

En effet, lors de sa réunion tenue en juillet, en Oregon, le Conseil de World Athletics avait approuvé la mise en place d’une liste de surveillance, après une enquête réalisée par l’UIA et découlant de 17 cas de résultats de compétition suspects durant la période de qualification en vue des Jeux olympiques 2021.

Le département Compétition de World Athletics travaillera avec les Fédérations membres figurant sur la Liste pour améliorer et réformer leurs procédures en matière de compétition.

Le Conseil réexaminera la situation de ces Fédérations, l’objectif étant qu’à terme ces dernières soient en mesure de démontrer que leur présence sur la Liste de surveillance n’est plus nécessaire. Les sept fédérations se sont déjà investies positivement auprès de World Athletics dans ce sens.

Les Fédérations membres suivantes ont été placées sur la liste de surveillance :

Albanie 
Arménie 
Géorgie 
Kirghizistan 
Moldavie 
Turquie 
Ouzbékistan 

Cette décision est fondée sur le fait que le risque de manipulation des résultats est élevé sur le territoire de ces Fédérations mais ne vise pas la conduite individuelle d’officiels ou des cas spécifiques. Toute question liée à la conduite sera renvoyée devant l’Unité d’intégrité de l’athlétisme pour enquête.

World Athletics a décidé de ne plus reconnaître les résultats obtenus lors de compétitions organisées par ces Fédérations. Cela ne concerne pas les compétitions suivantes :

  • Les Championnats continentaux ou internationaux officiels
  • Les compétitions qui font partie des structures de Compétitions internationales suivantes :
    Ligue de diamant
    Circuit continental
    Circuit mondial en salle
    Circuit mondial de marche athlétique
    Circuit mondial d’épreuves combinées
    Circuit mondial de cross-country
    Courses sur route World Athletics à label
  • Les championnats nationaux, sous certaines conditions et sous réserve de l’approbation de World Athletics.


World Athletics se réserve le droit de nommer jusqu’à un maximum de trois Officiels techniques internationaux pour officier lors de n’importe laquelle de ces compétitions aux frais de la Fédération membre.

Ces conditions s’appliquent aux Fédérations membres indiquées ci-dessus à compter d’aujourd’hui (23).

Le président de World Athletics, Sebastian Coe, a déclaré : « À World Athletics, l’intégrité de notre sport est la priorité absolue. Sans intégrité, notre sport n’existe pas. C’est pourquoi, nous avons institué l’UIA qui est indépendante et chargée d’identifier et de traiter toute menace visant l’intégrité. Je tiens à remercier l’UIA pour son travail assidu aux fins de protéger notre sport. Préserver l’intégrité requiert une vigilance de tous les instants. À ce propos, il convient de rappeler que toutes nos Fédérations membres doivent s’engager aussi fermement dans ce sens pour défendre les principes d’une compétition juste. »

Quatre médailles réattribuées à la suite de cas antérieurs de manipulation liée à l’âge

World Athletics a également pris des mesures pour annuler les résultats de 11 athlètes obtenus lors de compétitions de la Série mondiale d’athlétisme disputées entre 2001 et 2013 pour cause de manipulation liée à l’âge.

L’Unité d’intégrité de l’athlétisme, l’instance indépendante chargée de l’intégrité du sport, a transmis ces cas antérieurs à World Athletics après avoir effectué des vérifications sur les dates de naissance de ces athlètes. En conséquence, les résultats des athlètes concernés ont été annulés, et dans certains cas, les médailles ont été réattribuées.

Neuf des athlètes ont été identifiés comme étant trop âgés au moment des championnats auxquels ils ont participé et deux athlètes ont été identifiés comme étant trop jeunes.

Les enquêtes menées ont débouché sur la réattribution de médailles dans les épreuves suivantes : le 110m haies masculin aux Championnats du monde juniors 2002 (le Chinois Shi Dongpeng a été disqualifié, Shamar Sands des Bahamas a reçu la médaille d’argent et Richard Phillips de Jamaïque la médaille de bronze) ; le saut en longueur masculin aux Championnats du monde juniors 2003 (le Saoudien Ahmed Nezar H. Al-Sharfa d’Arabie Saoudite a été disqualifié et Andrejs Maskancevs de Lettonie a reçu la médaille de bronze) ; le relais medley masculin aux Championnats du monde cadets 2005 (l’Arabie Saoudite a été disqualifiée et l’Afrique du Sud a reçu la médaille de bronze).

Voici la liste complète des résultats qui ont été annulés :

  • Shi Dongpeng, CHN (trop âgé) : Championnats du monde juniors 2002 au 110m haies (argent)
  • Awet Nftalem Kibrab, ERI (trop âgé) : Championnats du monde cadets 2013 au 3000m (5e)
  • Aberu Kebede, ETH (trop âgée) : Championnats du monde 2007 de cross-country au 6km (16e)
  • Mulu Seboka, ETH (trop jeune) : Championnats du monde 2005 au marathon (48e)
  • Lhoussaine Dhame, MAR (trop âgé) : Championnats du monde juniors de cross-country 2002 (29e), Championnats du monde juniors de cross-country 2003 (18e)
  • Ali Ahmad S. Al-Amri, KSA (trop âgé) : Championnats du monde juniors 2006 au 3000m (10e)
  • Sultan Mubarak Al-Dawoodi, KSA (trop âgé) : Championnats du monde cadets 2001 au lancer de disque (5e), Championnats du monde junior 2002 au lancer de disque (15e), Championnats du monde juniors 2004 au lancer de disque (9e)
  • Sultan Abdulmajeed Al-Hebshi, KSA (trop âgé) : Championnats du monde cadets 2001 au lancer du poids (12e)
  • Ismail Al-Sabani, KSA (trop âgé) : Championnats du monde cadets 2005 au 800m (7e, série 6) et relais medley (bronze), Championnats du monde junior 2008 au 400m (8e série 2) et 4x400m (6e série 2)
  • Ahmed Nezar H. Al-Sharfa, KSA (trop âgé) : Championnats du monde cadets 2003 au saut en longueur (bronze), Championnats du monde juniors 2006 au saut en longueur (18e)
  • Taher Belkorchi, MAR (trop jeune) : Championnats du monde jeunesse 2007 au 1500m (6e), Championnats du monde junior 2008 au 1500m (6e)


World Athletics remercie les Fédérations membres impliquées pour leur collaboration dans le cadre des enquêtes menées par l’UIA et ne prévoit pas de prendre d’autres mesures.

À propos de ces questions, le président de l’UIA, David Howman, a déclaré : « Les annonces d’aujourd’hui démontrent l’engagement de World Athletics et de l’Unité d’intégrité de l’athlétisme à protéger le sport contre tous les types de menaces à l’intégrité. La Liste de surveillance relative à la manipulation des compétitions est une mesure de prévention majeure pour soutenir les athlètes intègres et dévoués qui, sans cette mesure, pourraient se voir privés d’une place légitime dans les grands événements. L’UIA enquête actuellement sur plusieurs allégations de manipulation de compétition en lien avec les performances de qualification pour les Jeux olympiques de Tokyo 2020. Je remercie World Athletics d’avoir pris des mesures concernant les cas antérieurs de manipulation liée à l’âge, sur la base des éléments fournis par l’UIA. Les médaillés méritants ont enfin été reconnus et je suis sûr que cela signifie beaucoup pour eux. Bien que cette mesure ait corrigé certains torts passés, la manipulation liée à l’âge reste une préoccupation en athlétisme. L’UIA diligente actuellement des enquêtes sur des allégations plus récentes de cette nature. »

World Athletics