Press Release06 Sep 2022


World Athletics publishes 2021 Annual Report and Accounts

FacebookTwitterEmail

2021 Annual Report and Accounts

français

World Athletics today (6) publishes its Annual Report and Accounts for 2021, a year that saw a strong return to international competition, despite the ongoing challenges presented by the Covid-19 pandemic, which added layers of complexity to the governance of global sport.

World Athletics 2021 Annual Report and Accounts


Across the sport of athletics, 2020 taught us about how to adapt, be flexible, resilient, brave and creative. And this was put to good use in 2021 where the sport ended the year strongly despite the tough conditions.

Almost 11,000 athletes were able to compete in more than 100 elite competitions including three World Athletics Series events, the Tokyo 2020 Olympic Games, 12 Wanda Diamond League events and 69 World Athletics Continental Tour meetings.

In addition, about 1 million people participated in 84 road label races held in 50 countries, across all six areas in 2021. This was up substantially on the 48 road races held in the previous year, which were mostly elite events.

The organisation’s efforts to protect cashflow during 2020 continued during 2021, helping to deliver strong financial results.

Revenue for the year ending 31 December 2021, without the Olympic dividend, remained stable at US$43.3m. This included committed revenues through the Dentsu and EBU partnerships, which remain secure. With the inclusion of the Olympic dividend (US$39.4m) revenues for the year rose 87% to US$83m.

Expenditure increased by 26% to US$52.6m with the hosting of more events. Almost half (45%) of expenditure focused on competition and events (US$23.5m).

Grant funding increased by 13% on the previous year as more events and activities, particularly in the areas of education and development, were able to take place but remains below pre Covid-19 levels due to the continued disruption in a number of areas, regions and countries.

Administration costs, which were supported by a generous furlough scheme in 2020, remained level at US$6.8m due to the continued efforts of World Athletics’ HQ to forensically bear down on costs following a detailed review in 2019.

A large focus over the past two years has been to preserve cash to give the sport greater control and security over its own future. Aided by strong controls on expenditure, including non-event related travel which went down from US$550k to US$485k, cash for the year ending 31 December 2021 increased by 34% to US$54m.

2021 Annual Report - operations report summary

 


In his opening message in the report, World Athletics President Sebastian Coe said: “We were determined to keep our sport front and centre and do everything we could to maintain domestic and international events which gave the athletes the platform for the many outstanding performances we witnessed in Tokyo. The athletes rose to the occasion after many months of disruption and frustration, and did so again at the World Athletics U20 Championships in Nairobi. It was a collective contribution that saw athletics excel and crucially entrenched us as the number one Olympic sport.

“This is not just anecdotal, the IOC commissioned Publicis Sport & Entertainment (PSE), an independent agency to collect and consolidate the sport and event data from all continents. And this research showed:

2021 Annual Report - Olympic Games summary

 


“I am proud of how we ended 2021 and knowing what we have accomplished at the half-way mark of 2022, I have never felt more confident about our sport and our ability to grow it substantially over the next few years. These are exciting times and our ambitions are high. My heartfelt thanks go to our athletes, our Member Federations, Area Associations, our HQ, our Council, Executive Board and all those who continue to inspire us and millions of participants in athletics across the world.”

In a year that remained uncertain and unpredictable, World Athletics was able to deliver hundreds of events across the globe, providing athletes with a much-needed competition structure ahead of the Tokyo 2020 Olympic Games and focus on our core pillars for growth (participation, people, partnerships and fans) as well as fundamentally important areas to protect our athletes, the planet and grow our sport federation by federation through to 2030. Some of the highlights include:

  • The athletes’ prize money for the World Athletics Championships has been increased by US$1million. For the 2022 and 2023 editions this will be covered by World Athletics through investing the sanction fee from the RusAF suspension and reinstatement process. Future World Athletics Championships organisers starting in 2025 will be responsible for the US$8 million prize money required.
  • A worldwide survey into athletics (the Global Conversation) was launched during the year, receiving more than 25,000 responses from people connected with the sport in 178 countries around the world. These responses, together with detailed feedback from our Member Federations, contributed to the development of the World Plan for Athletics 2022-2030 that was approved by Congress on 17/18 November 2021.
  • As the state of global health and the planet continues to be debated and monitored, we launched our new Kids’ Athletics programme as a way for Member Federations to work alongside governments, health authorities and schools to encourage children from 4-14 years old to participate in sport in fun and engaging ways.
  • With the return of events, World Athletics also signed an extended and enhanced media rights partnership for all top-tier World Athletics Series events with the European Broadcasting Union which will run from 2024 to 2029 with 29 EBU members already confirmed.
  • Great strides were made during the year across all social media platforms, culminating in a 73% increase in followers, with TikTok contributing one million new followers, making World Athletics the number one followed TikTok account in sport. World Athletics’ social media fanbase rose to 7.1 million across the year and the website recorded 13 million users. Media coverage generated during the year had a reach of 6.4 billion people with a strong proactive communications plan leading into the Tokyo 2020 Olympic Games
  • The World Athletics Continental Tour was successfully completed in 2021 with record broadcast coverage and audience data. World Athletics is also maximising opportunities to improve and accelerate the World Athletics digital rights.
  • In March 2021 the Council agreed on the establishment and membership of a Safeguarding Working Group, which was set up in June, to assist HQ with the further development of its sport wide Safeguarding Policy. A World Athletics Safeguarding Policy was produced and approved by the Council at its meeting in Tokyo in July 2021 and published on the World Athletics website and can be found here. World Athletics and its members believe that a consistent, robust and well communicated policy which is adoptable by all Member Federations and, in turn, their members, will ensure that everyone involved in the sport feels safe, valued, protected and able to speak out, be listened to and challenge poor practice.

 


 

World Athletics publie son Rapport annuel et ses comptes 2021

World Athletics publie aujourd’hui (6 septembre) son Rapport annuel et ses comptes pour l’exercice 2021. Cette année 2021 a connu un retour en force des compétitions internationales, malgré les difficultés récurrentes liées à la pandémie de COVID-19 qui ont rendu la tâche encore plus ardue pour le sport au niveau mondial..

 

Rapport annuel et comptes 2021 de World Athletics

 

En 2020, nous avions appris à nous adapter et à faire montre de souplesse, de résilience, de courage et de créativité, et ce, dans tous les domaines de l’athlétisme. En 2021, nous avons mis à profit l’expérience acquise, en terminant l’année avec brio malgré les conditions difficiles.

Près de 11000 athlètes ont pu concourir dans plus de 100 compétitions d’élite, incluant trois compétitions de la Série mondiale, les Jeux olympiques de Tokyo 2020, 12 meetings de la Ligue de diamant Wanda et 69 meetings du Circuit continental de World Athletics.

En outre, environ un million de personnes ont pris part à 84 courses sur route labellisées, lesquelles ont eu lieu dans 50 pays couvrant l’ensemble des six Régions continentales. Il s’agit-là d’une augmentation sensible au regard des 48 courses sur route organisées l’année précédente, qui étaient essentiellement des compétitions pour les athlètes d’élite.

En 2021, notre organisation a poursuivi les efforts qu’elle avait déployés en 2020 aux fins de préserver notre trésorerie, ce qui a permis d’obtenir de solides résultats financiers.

Les revenus pour l’exercice clôturé le 31 décembre 2021, hors dividende olympique, sont restés stables à 43,3 millions de dollars US. Cette somme comprend les revenus garantis au titre de nos partenariats avec Dentsu et l’UER. En tenant compte du dividende du CIO (39,4 millions de dollars US), nos revenus de l’année ont augmenté de 87 % pour atteindre 83 millions de dollars US.

Les dépenses ont augmenté de 26 % pour un total de 52,6 millions de dollars US du fait de l’organisation d’un plus grand nombre d’événements. Près de la moitié (45 %) des dépenses a été consacrée à la compétition et aux événements (soit 23,5 millions de dollars US).

Le montant des subventions versées a augmenté de 13 % par rapport à l’année précédente, car davantage d’événements et d’activités ont pu avoir lieu, en particulier dans les domaines de l’éducation et du développement. Toutefois, du fait des difficultés persistantes rencontrées dans un certain nombre de régions continentales, de territoires et de pays, le montant des subventions versées en 2021 reste inférieur aux niveaux enregistrés avant la pandémie. 

Les frais administratifs, compensés par le généreux dispositif de chômage total temporaire renforcé en 2020, sont restés au même niveau à 6,8 millions de dollars US grâce aux efforts continus fournis par le siège de World Athletics pour réduire les coûts après l’examen minutieux effectué en 2019.

Au cours des deux dernières années, l’accent a été mis sur la préservation des liquidités afin d’offrir à l’athlétisme un plus grand contrôle et une plus grande sécurité sur son avenir. Grâce à un contrôle rigoureux des dépenses, y compris pour les voyages non liés aux événements dont le coût est passé de 550 à 485 milliers de dollars US, les liquidités pour l’exercice clôturé le 31 décembre 2021 ont augmenté de 34 % pour atteindre 54 millions de dollars US.

2021 Annual Report - operations report summary FR

 


Dans son message liminaire, le président de World Athletics, Sebastian Coe, a indiqué : « 
Nous étions déterminés à maintenir notre sport au premier rang et à faire tout notre possible pour organiser des compétitions nationales et internationales qui offrent aux athlètes une tribune pour réaliser les nombreuses et magnifiques performances dont nous avons été témoins à Tokyo. Après plusieurs mois de perturbation et de frustration, les athlètes se sont montrés à la hauteur de l’événement. D’ailleurs, ils ont été de nouveau exceptionnels lors des Championnats du monde d’athlétisme U20 à Nairobi. C’est la somme de tous ces efforts qui a permis à l’athlétisme d’exceller et de consolider notre rang de sport olympique numéro un. »

« Ce constat va au-delà des mots. En effet, le CIO a chargé Publicis Sport & Entertainment (PSE), une agence indépendante, de recueillir et de compiler des données portant sur le sport et les disciplines sur tous les continents. Cette étude a débouché sur les conclusions suivantes :

2021 Annual Report - Olympic Games summary FR

 


« Je suis fier de notre bilan enregistré au terme de l’année 2021 et, sachant ce que nous avons accompli à la moitié de l’année 2022, je n’ai jamais été aussi confiant dans notre sport et dans notre capacité à le faire croître sensiblement au fil des prochaines années. Cette période s’annonce passionnante et nos ambitions sont fortes. Je remercie de tout cœur nos athlètes, nos Fédérations membres, nos Associations continentales, nos équipes au siège, notre Conseil, notre Bureau exécutif, ainsi que toutes celles et ceux qui continuent à nous inspirer et à inspirer les millions de personnes qui pratiquent l’athlétisme à travers le monde. » 

Au cours d’une année 2021 qui est restée incertaine et imprévisible, World Athletics a pu organiser des centaines d’événements à travers le monde, offrant aux athlètes une structure de compétition indispensable avant les Jeux olympiques de Tokyo 2020. En outre, World Athletics a pu se concentrer sur la mise en œuvre de ses principaux piliers pour la croissance (c.-à-d., la participation, les personnes, les partenariats et les fans) et elle s’est attachée à protéger nos athlètes, la planète et à développer notre sport Fédération par Fédération jusqu’en 2030. Voici quelques points saillants :

  • L’enveloppe des primes allouée aux athlètes pour les Championnats du monde d’athlétisme a été revalorisée d’un million de dollars US. Pour les éditions 2022 et 2023, l’enveloppe de primes sera prise en charge par World Athletics qui utilisera le montant des amendes perçues dans le cadre du processus de suspension et de réintégration de la RusAF. À partir de 2025, il incombera aux organisateurs des futurs Championnats du monde de prendre en charge les 8 millions de dollars US d’enveloppe de primes à décerner.
  • Au cours de l’année, une enquête sur notre sport a été menée à l’échelle du monde entier (intitulée le Grand débat). Elle a permis de recueillir plus de 25 000 réponses de parties prenantes issues de 178 pays. Les réponses obtenues, ainsi que le retour d’information détaillé de nos Fédérations membres, ont contribué à l’élaboration du Plan mondial pour l’athlétisme 2022-2030 qui a été approuvé par le Congrès les 17 et 18 novembre 2021.
  • Dans un contexte où les questions de santé publique et de protection de la planète sont au cœur des débats et font l’objet d’un suivi attentif, nous avons lancé notre nouveau programme Kids’ Athletics pour permettre aux Fédérations membres de travailler avec les gouvernements, les autorités sanitaires et les écoles afin d’encourager les enfants de 4 à 14 ans à prendre part à l’athlétisme de manière ludique et stimulante.
  • Avec le retour des événements, World Athletics a également signé avec l’Union européenne de radio-télévision (UER) un partenariat étendu et renforcé pour les droits médiatiques de toutes les compétitions de premier plan de la Série mondiale d’athlétisme. Ce partenariat courra de 2024 à 2029 et 29 membres de l’UER ont déjà été confirmés.
  • Au cours de l’année, de grands progrès ont été réalisés sur toutes les plateformes de réseaux sociaux, avec une augmentation de 73 % du nombre de followers. À lui seul, TikTok a permis d’engranger un million de nouveaux followers, World Athletics devenant le compte TikTok le plus suivi, tous sports confondus. Le nombre d’abonnés constituant la base de fans sur les réseaux sociaux a atteint le chiffre de 7,1 millions, tandis que le site Internet a enregistré 13 millions d’utilisateurs. La couverture médiatique générée au cours de l’année a permis de toucher 6,4 milliards de personnes, notamment grâce à une stratégique de communication forte et proactive en amont des Jeux olympiques de Tokyo 2020.
  • Le Circuit continental de World Athletics s’est achevé avec succès en 2021 avec une couverture médiatique et des chiffres d’audience record. World Athletics s’attache également à tirer au maximum profit des occasions pour renforcer et dynamiser les droits numériques de World Athletics.
  • En mars 2021, le Conseil a approuvé la création et la composition d’un groupe de travail sur la protection aux fins d’aider le siège de World Athletics à poursuivre le développement de sa Politique de protection pour le sport. Ce groupe de travail a été constitué en juin 2021 et une Politique de protection de World Athletics a été rédigée et approuvée par le Conseil lors de sa réunion à Tokyo en juillet 2021. Cette politique, qui a été publiée sur le site Internet de World Athletics, est accessible en cliquant ici. World Athletics et ses affiliés sont convaincus qu’une politique cohérente, solide et parfaitement relayée, qui peut être adoptée par toutes les Fédérations membres et, à leur tour, par leurs affiliés, permettra à toute personne impliquée dans le sport de se sentir en sécurité, valorisée, protégée et à même de s’exprimer, d’être écoutée et de dénoncer les mauvaises pratiques.